FLASH - ACTU : Les bancaires vont elles enfin trouver un support ?

Publié le par Gilles Caye

Alors que  l'once d'or continue son  chemin  haussier comme vu dans l'article précédent, l'information la plus  conséquente du jour réside dans l'évolution des bancaires dont certaines sont  sur des seuils importants. BNP perd - 3,33 % peu après 14 heures, SG - 4,32 % et Deutsche bank à Francfort - 2,46 %.


cliquer sur le graphe pour l'agrandir7.9.7-ter.jpg

Au-delà des informations du jour les mettant face à des mouvements de rumeurs concernant d'éventuels impacts de la crise du crédit, il s'agit ici de prendre du recul pour cerner ces mouvements quasi quotidiens de reprises et de rechutes et d'espoirs un peu sans cesse déçus pour un secteur très important dans la plupart des indices. J'ai repris le graphe de la Société Générale non pour étudier cette banque en particulier mais parce qu'elle permet d'avoir une visualisation et une synthèse intéréssante depuis le début d'année pour une banque qui a un cours plutôt 'réactif' :

* Cela va vous permettre, je l'espère, de pouvoir bien visualiser les choses pour les mémoriser :

- acte I : la purge de février/mars
- acte II : l'envolée des cours (SG étant opéable) dans une spéculation emmenée par le rachat d'ABN AMRO aux Pays-bas qui a été un déclencheur souvenez vous sur tout le continent européen et qui a été un des thèmes majeurs permettant à de nombreux indices d'inscrire des plus hauts historiques.
- acte III qui dure désormais depuis 5 mois : le dégonflement des spéculations de rachat en même temps qu'augmentent les craintes sur le subprime.

* Pour la décision : nous voyons ici sur le graphe que les cours sont arrivés sur un point important après la cassure de juillet. 5 mois de baisse ont annulé 16 mois de hausse.

Certes, il ne s'agit que d'une banque en particulier mais qui montre la sortie progressive et en bon ordre des opérateurs dans un mouvement récent profond. Les volumes d'Août sont conséquents et les plus élevés en 10 ans (1er indicateur sous la courbe)

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article