Les ordres "intelligents"

Publié le par Michel Delobel

fotolia-se-former-90860-copie-3.jpg(Michel Delobel / ACGest - formations et coaching) Nouvelle rubrique sur votre site préféré, au cours de laquelle nous allons aborder les ordres dits « intelligents ». Kesako ? Vous connaissez sans doute déjà les principaux ordres classiques qui vous permettent d'intervenir sur les marchés, selon que vous souhaitez acheter ou vendre à tout prix, ou au contraire à un prix donné, ou encore en cas de franchissement d'un niveau préalablement fixé (si ce n'est pas le cas, je vous invite à prendre contact avec moi pour combler cette lacune :-) ).

  1. Ces ordres sont très pratiques, et permettent de couvrir bon nombre de besoins. Mais ils imposent un accès fréquent aux marchés, pour vérifier leur exécution, les réajuster ou passer de nouveaux ordres. Pas facile lorsque l'on est pris par sa vie professionnelle ou familiale.

C'est une des raisons qui a poussé certains établissements spécialisés à proposer à leurs clients des ordres dits « intelligents », qui vont, nous allons le voir ci-dessous et dans les prochains points effectués sur ce thème, vous simplifier la vie et surtout la gestion de vos ordres de bourse, et notamment dans des periodes aussi agitées qu'en ce moment.

Ces ordres permettent par ailleurs de gérer plus sereinement ses positions, de mieux respecter les stratégies fixées et de moins se laisser gagner par le stress.

Je vais commencer aujourd'hui pas l'un des plus simples : le stop suiveur. Un ordre stop, ou ordre de protection, permet de couvrir une position en positionnant un ordre à seuil ou à plage de déclenchement : lorsque le seuil fixé est atteint, l'ordre de protection est envoyé sur le marché et permet de couper la position.

L'inconvénient de ce type d'ordres est qu'ils sont fixes : le seuil de protection n'est pas modifiable, si ce n'est en annulant l'ordre et en en positionnant un nouveau. Si vous êtes à l'achat dans une tendance haussière, il n'est pas simple alors de suivre la progression des cours avec votre ordre stop... sauf à utiliser un stop suiveur.

  1. --> Le principe est très simple : vous définissez à quelle distance du dernier cours vous souhaitez positionner votre stop (en pourcentage, par exemple 4%, correspondant donc au risque maximal que vous acceptez de prendre sur cette position). C'est ce qu'on appelle la tolérance.

A chaque nouveau plus haut réalisé par la valeur (dans le cas d'une position acheteuse), votre ordre de protection est automatiquement remonté, pour rester toujours à 4% du dernier plus haut. Au contraire, si le cours baisse, votre ordre stop reste où il est, et sera éventuellement déclenché dans le cas où le repli atteint plus de 4% par rapport aux plus hauts.AFstopsuiveur.jpg


Exemple :
Air France suit une tendance haussière, avec des replis inférieurs à 4%. Pour suivre la hausse et se protéger, on positionne un ordre stop avec une tolérance de 4%. Au départ, le cours est à 20,30 euros. Votre stop est placé à 19,48 euros. A chaque nouveau plus haut, le stop remonte automatiquement, comme représenté sur le graphique ci-joint.

  1.  
  2.  

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article