CAC 40 - Analyse graphique moyen terme

Publié le par Gilles Caye

Nous voici pratiquement à la fin de l'année avec un score à l'équilibre sur les 12 derniers mois et  une position  incertaine à la clôture vendredi soir qui nous place au centre

- de la zone  5 875 / 5300 qui délimite d'une part la résistance à passer pour sortir de cette correction  estivale qui reste toujours active et  d'autre part une zone de support dont la cassure à la baisse ouvrirait des objectifs baissiers importants comme vu précédemment

- nous sommes également au centre d'un triangle formé des 2 obliques qui forment les premiers niveaux remarquables à franchir au tournant des années 2007/2008

Cliquer sur le graphe pour agrandir
221207.JPG

Ces 2 constats ci-dessus montrant une indécision sont renforcés par des moyennes mobiles longue (200 jours) et moyenne (90 jours) horizontales, pour autant ceci peut être affiné :

A très court terme/ court terme : le gap ou zone de cours non traitée  hier constitue une faiblesse pour une hausse éventuelle et même si tous les gaps ne sont pas tous refermés, la plupart finissent par connaître ce sort  le plus souvent tôt ou tard..

A court terme : une  2ème oblique baissière en vert foncé constitue  une zone  de nouvelle fausse sortie potentielle mais aussi, et en anticipant  largement car rien ici n'est encore validé, la ligne de cou d'une figure de type "épaule-tête-épaule" inversée  (ETEI)

N'oublions cependant pas l'essentiel :

Décembre 2007 aura vu la moyenne mobile longue sortir de la tendance long terme pour la 1ère fois en 5 ans (en 2005, les 2 s'étaient au pire confondues dans le trend (tendance) haussier) à un endroit où croisent de nombreuses droites et où les cours sont venus buter en 2ème semaine alors que la baisse d'août n'était qu'une fausse sortie temporaire (comme en septembre). La droite de long terme est donc devenue une résistance renforcée par ce pull-back 5350/5800 et sera un point essentiel à repasser pour maintenir vivante cette tendance pluri-annuelle.

Je vous invite à considérer et à mémoriser cet antagonisme entre cette tendance horizontale entre les 2 bornes signalées dans la légende  et la tendance haussière long terme qui peut amener des contresens sur la signification réelle d'un retour de la hausse éventuel. Le retour de la hausse ne signerait pas forcément le retour de la tendance haussière LT.Tout dépend du point d'atteinte. A partir de fin janvier, la sortie par le haut de la correction ne signifierait pas forcément non plus le retour dans la tendance LT. Un mouvement de baisse ou de hausse est toujours à qualifier d'une tendance intégrant une pente et un horizon donnés. Lapalissade mais ça va toujours mieux en le disant : plus on restera à plat plus la tendance LT s'éloignera. Le plus dur est juste de garder cette information bien à l'esprit, c'est essentiel.
Ce type d'antagonisme est aussi à (re)situer :
Souvenez vous mi-juin 2007, la tendance haussière moyen terme venait encore plus finement qu'ici en contradiction avec la tendance haussière long terme. Les 2 étaient pourtant bel et bien haussières et même très pentues... "et bien quoi quelle était donc cette finasserie Gilles à chercher du mal à 2 belles tendances haussières !?" Vous connaissez la suite de l'histoire...

Une tendance moyen terme moins pentue que la tendance long terme finit par annuler cette dernière le plus souvent, de même une tendance baissière moyen terme moins pentue qu'une tendance baissière LT dans laquelle elle s'inscrit viendra la tuer tôt ou tard etc suivant les horizons et les pentes...



Pour mémoire : si le score est quasi vierge sur l'année, la première fois que le CAC 40 accédait à cette zone des 5600 remonte quasiment jour pour jour à 8 ans en arrière entre 99 et 2000, 8 ans sans plus values pour celui qui serait entré à ce niveau hors perception de dividendes et pour une volatilité élevée entre les 2 dates .

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article