Francfort résiste tout autant qu'elle plafonne...

Publié le par Gilles Caye

Certains vont sans doute être déçu voici encore une analyse graphique sur l'indice phare allemand et encore un double top... bref peu d'entre vous sont susceptibles  d'y investir en direct et auront tendance à passer à côté.  Si vous venez sur ce site pour vous former exclusivement, belle déception également car le double top vous l'avez parfaitement assimilé et depuis belle lurette...

Alors pourquoi y revenir ?

Si vous êtes nouveau sur le site, vous pourrez retrouver tous les détails et les notions dans les articles ci-dessous :
  1. Dax - Analyse graphique - 10 ans de bourse à Francfort : panne ou respiration ?
  2. Bourse de Francfort : le DAX sous une résistance importante
  3.  
A l'heure où les anticipations et les pronostics vont bon train en ce début d'année, où les bancaires et les problèmes purement financiers s'éclipsent un peu depuis le 2 janvier pour venir sur le terrain purement économique avec son lot à venir d'anticipations de baisse des taux pour soutenir l'activité, il devient de plus en plus difficile de concentrer son regard d'autant que Tokyo a plongé de plus de 4 % et le Nasdaq de plus de 3,5 %. A l'autre bout du spectre des nouvelles cette fois positives on trouve par exemple l'entrée en scène des fonds souverains des Etats de nombreux pays émergents qui prennent des participations dans de nombreuses banques notamment et sont un soutien pour les cours.

Tiré le bon grain de l'ivraie est fastidieux, ma position personnelle ou celle d'un ensemble d'experts vous apporterait encore plus de brouhaha.

Le Dax a la particularité de pouvoir donner un sentiment d'ensemble sur les places européennes afin de ne pas rester coincé sur le CAC 40 ou le SMI pour un suisse ou le BEL 20 pour un belge. Cela permet de retraiter l'incidence des mouvements de Wall Street. Sur le CAC, les éléments graphiques sont clairs, sur le Dow Jones également via le S&P 500 que nous avons d'ores et déjà exploré et qui s'en rapprochent... inutile d'y revenir avant que nous ayons du nouveau.

La position du DAX traduit parfaitement ce sentiment d'être entre deux eaux, de bourses qui résistent tout autant qu'elles plafonnent. Autant faire simple et Francfort nous y aide grandement à un peu plus de 3,5 % d'une zone à partire de laquelle, la hausse pourrait repartir et également à la même distance d'une zone de danger potentiel.

Faut-il chercher midi à 14 heures, se casser la tête, demander avis ici ou là, prendre fatalement position ? Si vous voulez devenir pleinement autonome, ne pas perdre de temps, garder autant que faire se peut l'esprit libre, plus les choses sont complexes plus il faut réussir à trouver ce type d'indicateurs ou de baromètre en temps réel pour pouvoir décider.

De quel côté la balance va pencher ? A zéro depuis 7 mois, le DAX va devenir très intéressant à suivre.

050108.jpg

Le graphe vous permet de vous situer sur l'ensemble du premier trimestre. Si je reviens vous parler de Francfort, c'est que nous avons passé ou sommes sur le point de casser une droite rouge ou verte horizontale. Quand ? Semaine prochaine ? Dans 2 mois ? Je n'en sais rien, nul n'en sait rien, inutile de replonger dans des exercices de devin. Questions inutiles.
Par contre, vous devez vous situer impérativement dès maintenant et savoir ce que vous allez faire une fois ces zones atteintes/dépassées pour adapter vos positions.

Si vous ne savez pas ce que la bourse va faire en 2008, c'est tout à fait normal, je vous rassure.
Si vous n'avez rien préparé lors du passage de ces résistances ou supports, c'est un peu plus dommageable, d'autant que comme nous l'avons vu  il y a quelques jours dans DAX 30 : Francfort toujours très résistante non seulement le potentiel de hausse était limité mais d'un point de vue de long terme (2nd graphe) nous sommes ici sur des droites importantes d'un point de vue historique (la MACD est d'ailleurs depuis sur le point de croiser sa ligne de signal à la baisse)

Deviner l'évolution des cours est très aléatoire mais réfléchir à former ses décisions sur des plans d'action stricts quels que soient les horizons en fonction d'éléments graphiques pertinents et qui permettent d'assoir une vision simple des choses lorsque tout bouge beaucoup est essentiel. C'est un travail constant.

Tous ces chandeliers représentent un nombre très important de transactions qui ont mis en scène autant d'acheteurs que de vendeurs. Certains agissent suivant des éléments prédéfinis préparés à l'avance et sont rigoureux dans leur application. Ils s'enlèvent par ailleurs une grande part du stress lié à l'inconnu pour continuer à décider aussi calmement que possible pour les coups suivants.

De même je sais que j'aurai un article tôt ou tard à réaliser à un moment donné à nouveau, ce n'est pas moi qui le défini mais les cours mais je sais sur quel niveau de cours je le ferai sans en connaître la date. Dès maintenant c'est défini et je ne m'en soucie plus. Je passe à autre chose. Je n'ai plus de questions à me poser. Si vous me revoyez revenir sur le DAX entre ces 2 bornes, c'est que je ne serais sans doute pas très inspiré :o) Bon Week-end.

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article