Dow Jones - Analyse Graphique

Publié le par Gilles Caye

3 mois presque sans analyse graphique du Dow Jones !?...  ce n'est jamais arrivé sur ce blog bourse et ce serait pour la plupart des sites d'informations ou d'analyse boursière une erreur professionnelle à  faire perdre des contrats et l'assurance de voir les clients fuir vers la concurrence.
Pour autant, rien n'a changé véritablement sur le fond depuis. Il ne s'avérait donc pas nécessaire de multiplier les articles sans informations véritablement nouvelles comme indiqué à plusieurs reprises.

En guise de petit débriefing, retenons simplement qu'arrivé à 12 800 points différents éléments nous avait amené à conclure le 2 février (
Dow Jones - Analyse graphique : retour sur 12 800 )"
Le relâchement de la vigilance est cependant ici chose à laisser venir avec beaucoup de circonspection et d'attention".... et
nous avions identifié une zone "entre 12 000 et 11 600. Zone où la peur se transforme en panique comme constaté en ce début d'année. 11 750 étaient par ailleurs le point haut de 2000. Tout un symbole."

Nous n'avons depuis pas été déçu par ces promesses graphiques avec un retour sur les 11 750 dans un climat de panique montante et une résistance à 12 800  plusieurs fois approchée qui vient d'être passée seulement cette semaine.

En conséquence, seules deux modifications de tracé ont été apportées :

- les droites obliques baissières en bleu ont disparu qui permettaient alors de tenter de déceler les éventuels décrochages. Elles ont été remplacées par un canal baissier en rouge doublé d'un second support sur les extrêmes de mi-août et début janvier qui marque désormais les points d'accélérations potentiels hors de cette tendance baissière.

- notons également un très léger réajustement de la droite de support horizontal qui passait précédemment par les plus bas de janvier qui croise désormais dans la zone des plus bas de la mi-mars sur le support justement des 11 750 de 2000 comme noté.

Conclusion du débriefing ? L'affaire Bear Stearns s'est réalisée à un niveau de croisement de droites très importantes et tout à fait considérable  si vous reprenez les liens mis à la fin de l'article. Nous avons vu les choses déraper en août et en janvier entre les 2 droites de support obliques baissières rouges... là, nous n'en avons pas eu le loisir... (des droites remontant à plusieurs décennies -non reprises- passent par ici)


Ceci étant posé, abordons maintenant les forces en présence pour la situation atteinte vendredi soir :

- tout le mouvement opéré depuis janvier constitue une rupture de la droite de support en blanc (née fin 2004) avec un retour qui représente jusqu'ici un simple pull-back, cette droite étant devenue désormais une résistance. Le re-franchissement à la hausse au-delà de la cassure du canal baissier en rouge serait un passage important.

- toutefois comme signalé à l'aide du carré vert il reste pour obtenir une confirmation de ce changement de tendance à passer à la hausse la moyenne mobile à 200 jours sous laquelle le Dow évolue depuis le 2 janvier.

- les 2 indicateurs habituels évoluent dans un canal baissier qui renforce le caractère baissier de l'évolution des cours. On veillera à confirmer l'éventuelle cassure des cours par celle des indicateurs bien sûr.

Conclusion : les graphes montraient un 'penchant' ou une 'probabilité' d'évolution supérieure à l'autre lors des dernières analyses graphiques de fond menées sur le CAC 40, le DAX ou le Dow Jones. Ici, pour l'heure 'on reste baissier sauf si on casse' ... (à noter : les canaux des indicateurs ont tendance à s'élargir. Un peu 'écrasés' avec la présention choisie, ceci apparaît nettement sur la MACD sur un graphe sur 4 ans et plus)

→ A consulter :

Dow Jones - Courbes et analyse graphique sur un siècle
Dow Jones - Analyse graphique long terme : les frappes chirurgicales de Bernanké

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article