Bourse : Paris finit en tête du palmarès européen

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'activité du secteur privé  (services et industrie) dans l'Euroland est restée stable pour la première fois en août selon les données préliminaires de l'enquête PMI des directeurs d'achat européens. Cet indice précurseur composite passe de 47 à 50.

. Pour l'Allemagne : 54,2 après 49 en juillet (plus forte hausse mensuelle depuis le début de la statistique il y a 20 ans et plus haut depuis mai 2008)
. En France : 50,9 contre 47,3.

→ Ces chiffres supérieurs à 50 signalent donc une progression de l'activité pour les 2 premières économies de la zone.

. Dans le détail, le secteur manufacturier progresse de 46,3 à 47,9 (Allemagne:  49 contre 45,7 / France : 50,2 vs. 48,1 en juillet)

. En ce qui concerne le secteur des services, le chiffre passe de 45,7 à 49,5 (Allemagne : 54,1 vs. 48,1 / France : 48,9 contre 45,5)



** Aux USA, les ventes d'immobilier ancien ont rebondi de 7,2 % le mois dernier, bien au-delà des attentes du marché puisqu'il s'agit de la progression la plus importante de la décennie. Le ratio des stocks comparés aux ventes reste stable à 9,4 mois et le prix médian reste en baisse de 15 % sur un an (- 2,1 % sur un mois et + 1,5 % par rapport à décembre 2008)
Le prix moyen progresse de 227 900 $ à 237 400 $ en baisse de 6,7 % sur un an mais au plus haut depuis septembre 2008.


Le CAC 40 gagne 3,15 %  devant Francfort (+ 2,86%) et réalise un plus haut annuel à 3 615,81 points dans des volumes en hausse de  75 % par rapport à hier, les plus forts depuis le 31 juillet. La séance du jour figure parmi les 15 séances les plus traitées depuis le 1er janvier sur l'indice phare français.


Les cours se sont extirpés de la zone de congestion dans laquelle ils évoluaient depuis plusieurs séances et n'ont dans ce terrain 'libre' marqué de temps d'arrêt que sur les plus hauts de la mi-août pour rejoindre, avec la hausse de Wall Street à l'ouverture, l'ancien canal haussier. Le dernier coup de rein est venu avec le chiffre de l'immobilier américain, avec à l'arrière-plan le discours du Président de la Fed diagnostiquant une économie entrain de "se rétablir" (lentement et comprenant encore de nombreux risques suivant son allocution)

Sur les aspects graphiques complémentaires identifés hier, l'ilôt de retournement s'est confirmé rapidement tout autant que  la reprise en main par les acheteurs dans le cadre d'une figure en tasse à anse validée et confirmée amplement par la hausse des volumes. Son objectif de 100 points est d'ailleurs atteint ce soir, réalisé sans pull-back en une seule et unique séance. 


Et maintenant ?

Après le suivi fin "à la culotte" et  la tête dans le guidon nécessités par la situation, un peu de recul et de prise de hauteur s'imposent. Un panorama est à suivre sur le CAC 40.

Le Dow Jones passe les 9 500 points à 9 515,48 points en hausse de 1,77 %.


copyright © Chappatte - www.globecartoon.com/dessin
(Trad. "autre signe de reprise, je n'ai pas perdu mon boulot aujourd'hui")

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article