Marchés actions : quelques prises de bénéfices

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'indice des indicateurs avancés américain a progressé de 0,6 % sur un mois en août, légèrement sous les attentes du marché et en réduction par rapport aux mois précédents.

Synthétisant des données aussi variées que les permis de construire, les taux d'intérêts ou encore les anticipations des ménages, cette donnée illustre l'amélioration actuelle. On notera cependant qu'une bonne partie de la progression est le fait d'indicateurs de marché comme le prix des actions et les taux d'intérêts depuis avril, soit des éléments très volatils.



Le CAC 40 a connu quelques prises de bénéfices sur la séance sans grande surprise par rapport aux petits signaux négatifs décelés lors des séances de jeudi et vendredi.

La consolidation s'est réalisée plutôt en bon ordre avec un repli de 0,42 % sur le Dow Jones et de - 0,41 % en ce qui concerne le CAC 40 qui clôture à 3 812,16 points. La clôture du Nasdaq en territoire positif et le soutien des valeurs technologiques ont été des facteurs de soutien.

Les petites valeurs restent également très fermes depuis jeudi soir, le CAC Small 90 réussit même à terminer dans le vert en hausse de 0,03 %, signe que l'appétit pour le risque reste a priori présent.


Sur le marché des changes, la Livre Sterling (ci-dessus) confirme sa tendance baissière qui s'est ré-ouverte nettement semaine dernière à la faveur de la sortie d'une figure en flag (drapeau haussier en orange) Elle évolue désormais selon une parité supérieure à 0,90 €.

A suivre cette semaine en plus des indicateurs classiques à l'agenda des marchés, le sommet du G-20 qui se tiendra jeudi et vendredi à Pittsburgh.



→ "De retour de week-end" :  3 indicateurs fondamentaux à la veille du G20

 . La production annuelle mondiale d'électricité est en baisse pour la 1 ère fois depuis 1945 selon l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) sauf en Chine (Source : Reuters /Chine Informations)


 . Corrélation entre le BDI (Baltic Dry Index en noir, échelle de gauche), baromètre du trafic maritime et du commerce mondial, et le marché action américain (indice S&P500 en gras, éch. droite) 

 

   . Banques :  'To big to fail' ? (Trop grosses pour qu'on les laisse tomber ?) Ci-dessous évolution sur la décennie de la part des dépôts totaux américains détenus par les 4 plus grandes banques US.

Source : Rolfe Winkler

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article