Le CAC 40 termine mal une séance très chargée

Publié le par Apprendrelabourse.org

Pas moins de 10 statistiques économiques étaient au programme du jour uniquement aux USA.

La première salve a été menée en début d'après midi par les dépenses des ménages en hausse record pour août à + 1,3 % sur un mois un peu mieux qu'attendu contre 0,3 % en juillet. Les revenus progressent de 0,2 % comme le mois précédent.
Hausse des dépenses et maintien des revenus ont débouché sur une baisse du taux d'épargne qui retombe assez fortement à 3 % contre 4 % le mois précédent et 5,9 % en mai (Longtemps cigale, le consommateur US se fait fourmi )

Dans un deuxième temps, la publication de l'indice d'activité du secteur manufacturier (ISM Index), qui se fonde sur une enquête auprès des directeurs d'achat du secteur, est ressortie dans le fil du chiffre passable divulgué hier par le Chicago PMI.

Sans retomber sous les '50', l'indice s'érode à 52,6 après 52,9 en août. Les nouvelles commandes retombent de 64,9 à 60,8. 


Cette publication a gommé d'autres indicateurs favorables comme la hausse des promesses de ventes dans l'immobilier en progression de 6,4 % en août après 3,2 % en juillet ou la hausse de 0,8 % des dépenses de construction également pour août après -1,1 % en juillet.

√ Mais tous ces indicateurs portaient sur août, c'est à dire le passé, données sur lesquelles le marché "s'ajuste" ou se "ré-ajuste" simplement le plus souvent. En revanche l'ISM, indicateur dit 'avancé' ou 'précurseur', décrit une tendance plus récente pour septembre propre à nourrir généralement les anticipations du marché, son véritable moteur. La séance est un peu un cas type à cet égard.

Comportement :

Quelques nouveaux signaux sont apparus, plus vus depuis assez longtemps comme l'indécision en tout début d'après-midi (cerclée en gris) et surtout un drapeau (flag) de continuation baissière au niveau de la MM20 journalière, enfoncée ce soir avec une baisse de 1,97 % du CAC 40.


Ci-dessous mise à jour de CAC 40 - Perspectives graphiques de long terme


Contrairement à certaines périodes, le marché semble donc assez réactif aux données macro-économiques. A suivre demain à 14 heures 30, le chiffre officiel des destructions d'emplois pour septembre attendu à 180 000 avec une légère hausse du taux de chômage à 9,8 %.

Compléments :

. Mise à jour des estimatifs des indicateurs avancés pour l'Euroland dans le secteur manufacturier publiés il y a quelques jours (PMI) : 49,3 après 49, au plus haut de 16 mois. France : 53 contre 52,5, plus haut de 19 mois. Allemagne : confirmation des 49,6 initialement annoncé. Les nouvelles commandes ressortent à 54,2 contre 53,7.

. "
L'Iranien Saïd Jalili et l'Américain William Burns ont eu jeudi un tête-à-tête sans précédent entre leurs deux pays depuis près de 30 ans à ce niveau de responsabilité" (Source : Le point/Reuters)

. Banques : Sur les 3 500 milliards € d'aides publiques au secteur financier (recapitalisations, apport de liquidités ou garanties diverses) seuls 1 500 ont été utilisé suivant la Commission Européenne ( Premiers résultats des tests de résistance (stress test) sur 22 banques européennes )

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article