Actualité - Bourse - Finance : Record historique du Dow Jones

Publié le par Gilles Caye

Le Dow Jones a realisé en séance ce jour, un record à 12391,93 points alors que le CAC 40 tutoie égalements ses plus hauts annuels et vieux de 5 ans. Ce dernier termine à 5509,58 en hausse de +0,62 %.

Les scores sont néanmoins moins groupés en Europe avec Zurich qui termine en hausse de 1,13 % alors que Milan et Madrid grapillent un peu moins et un peu plus de 0,10 %. Porté par la Hausse de Total qui gagne + 1,19 % ce soir, le CAC 40 réalise un bon score d'autant que les valeurs bancaires sur lesquelles des prises de bénéfices avaient eu lieu ces dernières semaines reprennent de la vigueur et trustent les 1ères places du classement du jour.

En 4 séances, grâce à la récupération du dollar et au maintien des taux par la Banque Centrale Américaine, nous serons passés d'une situation un peu anxiogène à une euphorie à peine voilée. Ceci est surtout le fait de Wall Street qui après des scores étriqués marque un soulagement.

Mais de quel soulagement s'agit-il ? celui lié aux taux d'intérêts ou aux devises ?

Le sommet qui se tient actuellement, 1er du genre, entre autorités économiques et monétaires chinoises et américaines et qui porte notamment sur le rélèvement de la parité du Yuan, devise chinoise, avec le dollar laisserait penser que ce point est le plus important notamment si on observe le record atteint aujourd'hui par la devise chinoise et la réaction de Wall Street ce jour. On remarque par ailleurs que le dollar s'est considérablement renforcé aujourd'hui face à l'euro puisque ce dernier cote 1,3172 $ à cet instant. Contre le yen, autre devise asiatique, la vigueur retrouvé du dollar est néanmoins beaucoup moins vivace.

Je rappelle que le yuan chinois avait été réévalué par rapport au dollar en juillet 2005. A confirmer demain et en début de semaine prochaine mais le fait que les soucis du dollar se portent au niveau des parités asiatiques amène un sentiment de calme en Europe que les bourses ont mis à profit aujourd'hui.

Finalement, le CAC 40 aura connu 2 corrections en 2006 pour une année très profitable, l'une liée à l'inconnu sur les taux, l'inflation et sur le ralentissement US au printemps et la seconde très brève ces dernières semaines que nous appelerons la "petite correction dollar".

On notera aussi ce soir, un optimisme boursier rarement démenti dans les cours supportés par une analyse graphique haussière favorable (mises à jour à suivre), des profits et des perspectives favorables concernant les sociétés alors que les éléments dits "nationaux" ou liés à des ensembles globaux ou macro-économiques sont moins "flatteurs". Il est à relever également une nette augmentation non pas de zones d'ombres mais de difficultés d'appréciation un peu partout. Dernière en date, l'intervention du Premier Ministre français sur un "nouvel indice" d'inflation pour retraçer au mieux les dépenses de logement.

Après l'indice INSEE, les calculs pour les chariots types dans la grande distribution et toute l'argutie rampante depuis des années sur le niveau réel de l'inflation, nous devrions donc avoir en France une mise à jour tenant compte également mieux de l'energie, de l'eau, du téléphone. Notez que ce débat existe dans de nombreux pays, notamment aux USA.

Il semble par ailleurs que les différences de profils de chacun d'entre nous, nous placent face à des taux différents d'inflation suivant par exemple notamment notre utilisation des transports ou notre position de propriétaire ou delocataire. Ces points semblent heureusement entrain d'être pris en compte par les instances politiques et économiques qui réfléchissent à segmenter par profils types l'incidence de l'accroissement du coût de la vie.

Concrètement, quoi qu'il en soit et advienne sur ce sujet, les 3 points suivants sont immuables pour vous faire prendre les bonnes décisions :

- réaliser un budget annuel personnel avec un calcul de taux d'inflation personnel

- raisonner sur le rendement de vos placements en réel, hors inflation. Ce qui est indolore au mois le mois devient conséquent au fil des ans. Oui..dur à se l'imposer mais implacable si on le fait pas...

- se souvenir que l'inflation est pour une grande partie liée à la création de monnaie par le système monétaire actuel (cf nos articles à ce sujet, de nombreux autres paraîtront régulièrement)

Le Dow Jones a offert en dépit de records un rendement réel hors inflation nul voire négatif depuis 2000. Ceci est juste un fait. Je rappelle par ailleurs que ceci aura été réalisé entre autre grâce à une thérapie de choc notamment sur les taux en 2001 et 2002 pour les faire baisser jusqu'à 1 % et permettre de rétablir la confiance et la croissance.

Rien ne remplace votre approche personnelle dans la définition de vos objectifs d'autant qu'elle permet le plus souvent de mettre à jour soit des particularismes propres ou des éléments simples en contradictions même avec l'ambiance générale que nous pouvons connaître à certains moments de la vie économique, financière et boursière. C'est le cas ici si votre regard porte sur un bilan depuis le début de la décennie.

De nombreuses études parues dernièrement mettant en avant les différences de richesse notamment d'évolution de celle-ci liée à la détention de patrimoine ainsi que la prise en compte d'éléments de bon sens dans les calculs d'inflation doivent vous amener à considérer votre cas personnel comme la base de vos décisions sans forcément bâtir sur des généralités, des moyennes ou des études quelconques.

J'espère vous faire progresser dans ce sens avec ce blog de façon à ce que vous compreniez que tous ces chiffres vous appartiennent. Vous êtes à l'intérieur, c'est vous, nous qui influons tous ensemble sur ce monde économique et vous n'arriverez à en tirer profit qu'en bâtissant sur vos propres bases et en vous éduquant sur ces sujets.

Je sais que c'est beaucoup plus difficile que de suivre et répliquer des conseils et que beaucoup de questions naissent dans votre esprit, que de nombreux sujets peuvent avoir des angles de vues différents. Tout ceci est humain, irrationnel mais c'est à ce prix que vous pourrez devenir autonome et bâtir votre réussite durablement.

Ne voyez aucun optimisme ou pessimisme dans mes propos, aucune prudence de principe en situation de records boursiers, n'en tirez aucune conclusion hâtive du moment. Bâtissez durablement, pour vous. Mettez toujours simplement les choses "à plat", sans (trop) d'émotions ou de frissons.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article