Actualité - Bourse - Finance : Stabilité avec l'inflation US

Publié le par Gilles Caye

Le CAC 40 confirme dans des volumes supérieurs à ceux d'hier la poussée haussière au-delà des 5850 puisque le CAC concède très légèrement - 0,07 % pour finir à 5858,14 points (Francfort + 0,15 % toujours 1er devant Amsterdam à + 0,11 %, Madrid perdant - 0,36 %)

Les statisques américaines favorables ont 'boosté' les places européennes qui avaient tendance à consolider un peu face à la séance d'hier très haussière. Ainsi le Dow progresse ce soir de + 0,50 % à 12784,17 à quelques millimétrès de son record historique du 20.2.07 à 12 790 points porté par :

- Une hausse des prix à la consommation (CPI: Consumer Price Index) conforme aux attentes à + 0,6 % pour mars (+0,4 % en février) et de + 0,1 % hors alimentation et énergie contre + 0,2 % attendu, chiffre qui représente l'inflation dite 'de base' ou 'sous-jacente' tant scrutée par les marchés et la Fed et qui s'était élevé à + 0,2 % en février et + 0,3 % en janvier. Record de progression en 18 mois : l'essence qui progresse de + 10,6 % comme on pouvait l'attendre.
Sur base annuelle, ceci donne une hausse de + 2,8 % en 'global' et de + 2,5 % hors énergie et alimentation, ce dernier étant inférieur aux attentes donc favorable pour la politique des taux et donc aux bourses. Mais la comparaison du 1er trimestre 2007 avec le 1er trimestre 2006 montre une inflation de + 4,7 % contre + 2,5 %..toujours en raison du pétrole.


- Les mises en chantier de logements ont progressé de + 0,8% en mars, soit plus que prévu, après leur forte hausse de 7,6% le mois précédent (révisé de +9,0% initialement),
- Quant aux permis de construire, chiffre plus 'précurseur' de la tendance à venir, ils ont augmenté de 0,8% également  contre -2,5% (sans révision) au delà des attentes.

Les autres statistiques moins favorables concernent le salaire réel en faible baisse de - 0,1 % et la production industrielle de -0,2 % (inattendu) mais après plus 0,8 % en février, le taux d'utilisation des capacités de production baissant dans les mêmes proportions. Après avoir été rassuré hier concernant la consommation, la production industrielle est 'au second plan' face à l'inflation et à l'immobilier tant évoqués, scrutés, mesurés ces derniers temps comme vous avez pu le constater.

D'un point de vue graphique, un nouveau record en séance aura été marqué par le CAC 40 à 5871,86 (cf.CAC 40 - Revue graphique court, moyen et long terme)

Notez enfin que l'indice ZEW très peu sensible sur les bourses aujourd'hui (indice d'anticipations des investisseurs allemands, bref des professionnels des marchés et économistes) s'est envolé à + 16,5 en avril contre 5,8 en mars marquant le soutien actuel au DAX décrit dimanche dernier :
Comparatif des principales bourses : le retour en grâce de l'Allemagne et du DAX

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article