Bourse de Madrid : fin de la surchauffe immobilière ?

Publié le par Gilles Caye

L'économie espagnole après être entrée dans l'Europe a connu des évolutions majeures 'en rattrapage' du reste de l'Europe de manière structurelle qui se sont doublées ces dernières années par une croissance du secteur immobilier, du BTP et des banques qui a littéralement 'dopé' comme rarement l'économie de ce pays avec notamment l'une des hausses des prix de l'immobilier les plus fortes qui soient reposant notamment sur la situation géographique et le tourisme. Un autre pays en Europe, l'Irlande aura connu un peu le même trajet depuis  son intégration européenne en misant sur l'éducation et la fiscalité pour densifier son tissu économique et permettre de recoller au peloton européen. Ces dernières années, le boom des prix de l'immobilier aura également dopé la croissance lui permettant de devancer même les pays qu'elle avait dans le 'viseur' dans les années 80 et 90. Je signale ce pays car si l'Espagne fait figure un peu 'de porte d'entrée' des problèmes immobiliers en Europe depuis quelques jours, regarder du côté de 'l'île verte' peut ne pas être inintéressant dans une éventuelle propagation du phénomène.

Mais regardons plutôt la surperformance de l'IBEX, indice phare madrilène sur 5 ans avec une accélération fin 2006 liée notamment à une spéculation sur le secteur de l'énergie.

cliquer sur les graphes pour les agrandir

...voici également en image la différence de performance sur 3 mois évoquée entre Francfort (en rouge) qui creuse l'écart et Madrid (courbe sous forme de chandeliers) qui peine sous le décrochage de son secteur immobilier.

Si la figure de retournement en "W" (double creux ou double bottom) est présente sur l'ensemble des principales bourses ici reprises (Londres en orange), on assiste depuis la fin mars à une forme de 'désunion' ou de 'désolidarisation' de plus en plus nette telle qu'évoquée notamment hier dans les news.

Voici à titre d'exemple le cours de Astroc (promoteur coté issu de la région de Valence) et
qui est apparu comme l'un des symboles de cette croissance et euphorie comme de ce dégonflement qui  a un peu mis le feu aux poudres  à Madrid. Olé !...

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article