CAC 40 : séance de rebond avec les financières

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 reprend + 1,85 % à 5751,08 points dans de très importants volumes, équivalents à ceux de vendredi dernier et 'énormes' pour un 31 juillet alors que l'ensemble des bourses européennes opérent un rebond marqué à très marqué à l'image de Londres en hausse de + 2,48 %, de Zurich (+ 2,07%) ou de Madrid (+ 2,03 %), le score le plus faible étant de + 1,57 % à Amsterdam.

Si l'indice du sentiment économique de l'Euroland a baissé à 111 contre 111,7 en juin, le climat des affaires baissant à 1,35 en juillet contre 1,53 le mois précédent, les nouvelles macro-économiques aux USA sont ressorties en hausse à l'image :

- de l'indice de confiance du consommateur (dit 'Conference Board') à 112,6 contre 105,3 en juin, lui-même en hausse par rapport aux 103,9 de la 1ère estimation.

- le revenu des ménages ont augmenté de + 0,4 % en juin contre + 0,5 % attendu, les dépenses croissant de + 0,1 % comme anticipé avec une hausse de l'inflation de base, hors énergie et alimentation à + 0,1 % contre + 0,2 % attendu et à + 1,9 % sur un an (à un niveau donc dans 'les clous' des maxima de la Fed se situant à + 2 %)

- Par contre  l'indice des directeurs d'achat dit 'PMI' de Chicago à 53,4 contre 58,5 attendu 60,2 en juin (un chiffre supérieur à 50 signifiant toujours une croissance de l'activité)

Cette séance de 'correction' des baisses récentes a donc été soutenue par ces éléments, seules les sociétés faisant paraître des résultats inférieures aux attentes ont été sanctionnées à l'image d'Alcatel qui perd ce soir - 9,28 % à 8,70 € et qui a alourdi le CAC 40.

Les foncières récupèrent une partie du terrain perdu à l'image d'Unibail en tête du palmarès du jour à + 5,88 % ou des financières comme SG (+3,17 %) ou BNP (+ 3,10 %) dont on attend après demain et demain respectivement les résultats et l'évocation de leurs perspectives... un test important pour les marchés à suivre et des valeurs qui seront auscultées à la loupe dans les chiffres qui seront publiés.

Le Dow Jones est plus hésitant à 13 420 points en hausse de + 0,46 % vers 19H30 alors que l'information phare de la journée semble résider, autant que les publications de résultats trimestriels et le rebond sur les niveaux signalés dans les analyses graphiques du Dow Jones et du CAC 40, dans l'assurance qui a été donnée par la Banque Centrale Américaine qu'elle fera le nécessaire en cas de baisse trop significative des marchés. Elle reconnaît que personne ne connaît la totalité des conséquences résultant de la dégradation du risque des crédits et de la baisse des marchés actions (ce qui nous rassure par rapport aux publications ici ou là très marquées dans un sens ou dans un autre) et qu'elle se tient prête à agir le moment opportun.

L'espoir revenant, les marchés obligataires ou dits 'de taux' ont reflué ce jour notamment en Europe grâce au chiffre des prix à la consommation dans l'Euroland en hausse de + 1,8 % contre + 1,9 % anticipé, soulageant à la marge les anticipations négatives concernant la hausse des prix à la consommation.

Intervention possible de la Fed, inflation contenue... cela prépare-t-il une baisse des taux d'ici à 6 mois ? Si oui il conviendra de se concentrer sur la valeur du dollar, dont la rémunération baisserait ainsi. Nous y reviendrons.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article