Flash - DAX : Francfort à un dernier coup de rein des cîmes

Publié le par Gilles Caye

Avant de reprendre les analyses graphiques du CAC 40 et du  Dow Jones, commençons par  une vue de la bourse de Francfort et de son indice phare le DAX 30. Relativement peu touchée par la crise après un parcours exemplaire depuis le début d'année, la place allemande n'a pas fait l'objet de dégagements et de volatilité comme sur les autres places européennes. Finalement cet indice a passé le plus gros de la crise dans un couloir horizontal ou trading range* 7400/7800.

Mais les choses sont un peu plus complexes avec la présence d'un biseau* ascendant dont la résistance en  vert foncé  passe par l'ancien gap aux environs des 7800 points qui constituent également la résistance et le support point de passage entre les trading range inférieur 7400/7800 et supérieur 7800/8150

Cliquer sur le graphe pour l'agrandir
1997-copie-1.jpg

L'orientation ces prochaines heures des places européennes voire mondiales dépend en partie de ce passage là, l'Allemagne ayant retrouvé son rang économique et boursier. Les faillites de IKB et de Sachsen LB auront par ailleurs été soldées rapidement sans bavures et sans laisser de trace sur aucun des marchés financiers domicilés sur son sol (hors marché monétaire lié à la BCE et à l'euro). Au contraire, lors des vols vers la qualité ou 'flight to quality' au plus fort de la crise, les obligations allemandes auront servi de refuge faisant suite à la bonne gestion budgétaire depuis des mois de cette nation.

L'échec ou le succès des 7800 est donc à surveiller et pourrait nous donner une clef pour comprendre où se situe réellement le sentiment psychologique des opérateurs après les décisions importantes prises aux USA et en Angleterre ces dernières heures mais en intégrant aussi donc qu'il y a ici peut être dans le maintien et les hausses autant d'engouement haussier pur que de recherche de sécurité pour une économie relativement peu en prise avec les problèmes immobiliers intérieurs et dont la balance commerciale très excédentaire tranche avec beaucoup d'autres grands pays industrialisés.

  1. * Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : le trading range ou couloir de transactions
  2. Apprendre la bourse en temps réel : le Biseau ou "wedge"

Publié dans INVESTIR EN BOURSE

Commenter cet article

désabusé 20/09/2007 03:55

bonjour, hausse boursière certes, mais l'indice ZEW n'annonce rien de bon.

Gilles Caye 20/09/2007 08:27

Bonjour,Oui, noté la veille : "- Le moral des investisseurs allemands mesuré par  l'institut ZEW est ressorti à -18,1 contre -6,9 en août (plus bas depuis décembre 2006) et - 15,5 attendu. Pour la zone euro on passe à -20,3 après -6,1 en août."De toute façon tout le monde revoit les choses à la baisse ou devient plus prudent de manière générale sur le fond économiqueJe réaliserai à l'occasion une étude comparative des indices en € et en $... on verra que pour un  anglo-saxon les bénéfices sont substantiels avec la hausse de l'euro et pourtant ils ne quittent pas autant les lieux comme sur les autres places euro lors des bourrasques. Les investisseurs ont en tête que l'euro est "tenu" à Francfort et ce de manière croissante depuis les 'attaques françaises' voulant en faire un peu plus un outil de compétitivité commerciale.