Nouveau record du Dow Jones et de l'or

Publié le par Apprendrelabourse.org

fotolia-actualit---675198.jpgLe CAC 40 gagne + 0,42 % à 5 862,83 points dans des volumes moyens mais les plus forts depuis lundi, en hausse graduelle depuis lors et avant une séance demain qui sera riche en publications économiques.
Les 3 instituts d'études économiques européens (Ifo, Insee et Isae en Italie) ont révisé en baisse leurs prévisions de hausse de la croissance économique de l'Euroland du 3ème trimestre à + 0,6% contre + 0,7% en juillet et de + 0,7 % à seulement  + 0,5 % pour le 4ème trim.

La croissance pour le 1er trimestre s'est établie à + 0,8% (soit le niveau du 4ème trim06) Pour l'ensemble de l'année 2007 les prévisions passent de 2,6% à 2,5% soit en fait le même niveau que celui enregistré sur un an à fin juin contre + 3,2 % à fin mars et + 3,3 % à fin décembre 2006. Rien de neuf, on décélère, on le savait déjà ...en fait on réactualise ici les chiffrages.

  1. . Les craintes réapparaissent par contre plus nettement sur l'inflation avec des prix de gros qui ont augmenté de + 0,9% en septembre (+ 0,2 % anticipé) contre + 0,5 % le mois précédent en Allemagne et leur progression en rythme annuel a atteint + 4,0% (+ 3,2 % anticipé) contre 2,5% août.
  2. . Aux USA, les prix à l'importation ont pris + 1,0% en septembre contre - 0,3% en août, sur un an la hausse est de + 5,2% (produits pétroliers : + 5,4% / non pétroliers : - 0,2%) Les prix à l'exportation ont pris + 0,3% contre +0,2% en août et + 4,5 % sur un an.
Voilà qui n'est pas négligeable et qui est un contrepoids à toute volonté de baisse des taux pour les banques centrales, les anticipations étant en la matière moins 'frénétiques' que celle que nous avons pû vivre tout dernièrement. L'alimentaire et l'énergie sont au coeur du mouvement. Pour apprécier par vous même la pression qui se trouve actuellement dans les matières premières différents graphiques des indices mondiaux de celles-ci exprimés dans différentes devises (dollar us et canadien, euro et franc suisse) vous sont proposés dans Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : matières premières et devises

Très concrètement et après vous avoir signalé les hausses de prix de Michelin qui répercute comme d'autres la hausse des prix des matières premières, Danone va procéder à une hausse de ses tarifs distributeurs de + 10 % au 21 novembre selon l'AFP.
Ce soir les matières premières et notamment le pétrole sont à nouveau en hausse en raison d'une forte baisse des stocks hebdomadaires, le dollar reprenant sa chute à 1€ = 1,4225 $ après un début de mois plus favorable.

Prix en hausse et matières premières qui restent à des niveaux élevés, les détenteurs d'obligations souhaitant entre autres préserver leurs avoirs de l'inflation amènent les taux à se tendre vers le haut ce soir sur les marchés obligataires dans un mouvement que l'or réplique également avec le cap des 750 $ l'once passé tout à l'heure. Un dollar en baisse amène les mêmes considérations et le même mouvement sur les taux et l'or, chaque investisseur souhaitant préserver son pouvoir d'achat en valeur absolue surtout pour les détenteurs d'obligations en dollar américain.

Sur le front des statistiques économiques, les données du jour sont plutôt favorables avec une baisse de 12 000 demandeurs d'emploi d'une semaine à l'autre à vendredi dernier et la réduction du déficit commercial US de 59 à 57,6 milliards $ en août. Hors importations de pétrole, il s'agit même du plus faible niveau depuis mai 2004, la facture pétrolière atteignant 24 MDs $ tout de même (à un prix moyen de 68 $ le baril alors que nous sommes à 80 $ et plus actuellement)

Mais ce soir le Dow Jones est surtout porté sur de nouveaux records aux alentours de 14 180 points (+ 0,72 %) par les bonnes perspectives du géant de la grande distribution, Wal Mart (1 000 000 d'employés et 1er importateur  de produits chinois) qui prend près de  4% à Wall Street, le bénéfice trimestriel étant vu dorénavant à 66 / 69 cents par action au lieu de 62 / 65 cents. Les ventes de septembre sont en hausse de + 9,7% et de + 1,4% aux USA (à nombre de magasins comparables) Rappelez vous cela est non seulement positif mais va aussi et surtout à l'encontre des perspectives maussades données par le groupe précédemment.

Les opérateurs voient ainsi ici un élément positif avant la parution des ventes au détail demain suivie de la confiance du consommateur (16 heures) alors qu'au même moment (14H30), nous prendrons connaissance de 2 chiffres pour l'inflation (indice des prix et prix à la production)
  1. --> Articles liés :
  1. Dow Jones - Courbes et analyse graphique sur un siècle
  2. L'once d'or : dans les starting-blocks ?

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article