USA : record de pertes d'emplois depuis 1945 en 2008

Publié le par Apprendrelabourse.org

L'indice parisien perd - 0,75 % à 3 299,50 points dans des volumes toujours assez maigres. Toutes les principales places européennes clôturent dans le rouge mis à part Amsterdam qui grapille + 0,60 %. Le Dow Jones lâche - 1,64 % à 8 599,18 points avec une rupture des moyennes mobiles à 20 et surtout à 50 jours (MM50). Le S&P 500 préserve le niveau de sa MM50.

Le consensus pour les pertes d'emploi pour décembre se situait à - 475 000 en début de semaine mais avait évolué à la hausse avec les mauvais chiffres de l'enquête ADP pour se situer à 520/525/550 000 suivant les consensus retenus.

Verdict historique : - 524 000 en un mois et un chiffre annuel qui se situe aux environs de 2,6 millions de destructions l'an dernier, un chiffre jamais enregistré depuis la guerre. Le taux de chômage vu à 7 % ressort finalement à 7,2 % au plus haut depuis 16 ans. Le secteur de la construction perd 101 000 postes, l'industrie manufacturière - 149 000 (+ 43 % en un mois) et le secteur tertiaire - 273 000.


En Europe la production industrielle chute en novembre en France de - 2,4 % sur un mois et de - 9 % sur un an, du jamais vu en près de 30 ans, date du démarrage du suivi statistique. En Allemagne, la baisse se monte à - 3, 1% et à - 10 % sur un an. L'industrie automobile pèse le plus lourdement dans ces chiffres avec l'arrêt de nombreuses usines pour écouler les stocks en concessions. Nous connaîtrons l'évolution du PIB allemand dès mercredi, mais ce jour, le ministère de l'économie a indiqué prévoir -1,5/ -2 % pour le 4 ème trimestre (estimations provisoires) L'industrie espagnole plie de - 15 % annuellement.

→ Situation graphique du CAC 40 :

Les supports et résistances horizontaux, en données horaires, et
issus de la semaine du 15 au 19 décembre que nous avions détaillés alors tout au long de cette semaine restent pleinement d'actualité (le support bleu inférieur a simplement été réajusté pour tenir compte des plus bas réalisés en séance le 5 janvier)

                             Cliquer 2 fois sur le graphe pour l'agrandir

 


L'enquête ADP a douché les espoirs de rejoindre le gap en jaune  avant hier et la réaction du jour montre un retour de la volatilité et de l'indécision qui s'étaient calmées depuis le 8 décembre. Le cercle rouge reprend la position actuelle de l'ensemble des moyennes mobiles décrites en données quotidiennes le 24 décembre (3 ème graphe)
Il subsiste une faiblesse graphique issue des séances du 30 et du 31 décembre à 3 217 points (non signalé sur le graphique), zone qui correspond également au support décrit en données quotidiennes dans le lien ci-dessus. La tendance haussière serait remise en cause en cas de cassure de ce niveau.

 → A découvrir : L'indice de confiance des épargnants canadiens (un indicateur assez rare, publié par la Financière Manuvie, groupe de services financiers canadien et une des 2 seules sociétés d'assurance-vie à disposer d'une note AAA au monde) chute à un nouveau plus bas. L'étude est disponible en cliquant sur l'infographie.



Les ménages ont le comportement suivant : "Plus du tiers des personnes sondées (35 %), soit le groupe le plus important, ont déclaré que leur priorité en matière de finances pour 2009 était de rembourser leurs dettes et de réduire le montant de leur emprunt hypothécaire."
L'an dernier 60 % des répondants disaient avoir une situation financière meilleure qu'il y a 5 ans. Ils ne sont plus que 51 % cette année.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article