Dow Jones : retour sur les plus bas

Publié le par Apprendrelabourse.org

Très peu d'informations positives pour cette séance de reprise à Wall Street après le Presidents' Day. Seule amélioration, l'indice Zew des investisseurs allemands continue sa progression avec un retour proche de zéro à - 5,8  contre - 31 en janvier bien au-delà des attentes qui se situaient à - 28.


Les bancaires européennes auront connu une seconde séance très difficile, particulièrement Société Générale qui décroche de - 9,56 %, le dossier étant avec Unicredit et le belge KBC exposé aux risques de crédit sur l'Europe de l'Est et l'Europe Centrale selon l'agence de notation Moody's. Cette information prolonge en fait un mouvement de fond de craintes pour les économies de ces pays, pour leur secteur bancaire mais aussi leurs Etats et bien sûr leur devise  qui sont très secouées par les désengagements des investisseurs étrangers notamment depuis hier. Les rapatriements de fonds font chuter l'euro à 1,2585 $. Le Zloty, monnaie polonaise est à un plus bas de 5 ans. Le forint hongrois est à un plus bas historique depuis 1999 et la couronne tchèque montre également des signes de faiblesse.

Dans cette forme de hiérarchisation des monnaies, l'or continue sa course en avant à 969 $ l'once en hausse de + 3 % alors que le principal tracker or au monde, le GLD vient de passer pour la première fois les 1 000 tonnes d'or en stock à précisément 1 008,80 t ce 17 février, soit une hausse de 200 tonnes en un peu moins d'un mois depuis le 20 janvier dernier. Voir détail et  complément  à la fin de l'article du 26 janvier dernier pour cette progression de la demande d'investissement qui 'tire' les cours. Le pétrole au contraire décroche de - 8,53 % à 38,39 $ le baril.
 
→ Concernant hypo en Allemagne, Reuters vient de faire part en début de soirée d'une déclaration du gouvernement allemand que nous vous engageons à consulter.

L'indice d'activité de la région de N-Y plonge à - 34,65 contre - 22,2 en janvier et - 23,75 attendus. GM au bord du dépôt de bilan et les bancaires amènent le DJ à retrouver le niveau des 7 550 points en baisse de - 3,79 %. Le CAC 40 perd - 2,94 % à 2 875,23 points.

L'élément principal dans l'environnement graphique actuel est l'évolution de la divergence qui existait jusqu'ici entre des indices 'résistants' et des bancaires en chute (Cf.
Banques : l'hécatombe)
Les bancaires sont entrain de pousser les indices globaux dans leurs derniers retranchements une nouvelle fois alors que le BKX est entrain de 'mordre' son support majeur, vieux de 15 ans.



A suivre demain, les permis de construire et mises en chantier aux USA pour le mois dernier à 14 heures 30 après la diffusion ce jour du sentiment des promoteurs immobiliers qui regagne 1 point à 9, un niveau toujours extrêmement déprimé.



 A paraître : documentaire d'investigation disponible sur internet à partir de 3 heures (en anglais) "Au sein de la débâcle
                                                                    
                                                                                                      


Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Jonathan Balsamo 18/02/2009 09:26

Je prévois un CAC 40 à 2200 d'ici fin 2009 . Pour le dow Jones mon objectif est à 6000 points