Bourse - CAC 40 : nouvelle tentative haussière

Publié le par Apprendrelabourse.org

Le CAC 40 après le comblement du gap à 3725,9 vendredi a réussi à s'extirper nettement à la hausse dès l'ouverture reprenant appui sur des support vus et revus qui restent plus que jamais pertinents pour la suite des évènements.

Les statistiques du jour bien que favorables ne sont traitées qu'en seconde partie d'article, celles-ci n'ayant pas été déterminantes réellement sur les points clefs en séance.

Mis à part la moyenne mobile à 20 jours qui se redresse très légèrement alors qu'elle avait basculée à la baisse le 26 octobre, la progression d'aujourd'hui de 2,25 % laisse toujours les cours dans une zone précaire.

La poursuite haussière passe à nouveau par la capacité à établir avant tout un support sur les 3 845 points.


** En Europe, le secteur des services évolue à son meilleur rythme depuis 2 ans selon l'indice PMI des directeurs d'achat du secteur qui progresse à 53,2 pour ce mois de novembre, pour la 3 ème fois consécutive en zone d'expansion (indice > 50) et supérieur aux 52,8 attendus.

Ces donnnées provisoires pour l'instant vont dans le même sens pour le secteur manufacturier qui pointe à 51 après 50,7 et 49,3 les 2 mois précédents, soit un plus haut depuis 8 mois.

L'indice Composite qui compile les 2 secteurs ressort à :

- 53, après 52,3 en Allemagne
- à 59,8 après 58,6 en France ce qui correspond à un plus haut de 37 mois (les services grimpent à 60,4 après 57,7 mais l'indice manufacturier rétrograde de 1,4 points à 54,2)



* Aux USA, les ventes dans l'ancien ont progressé de 10,1 % sur un mois en octobre ce qui porte la variation annuelle à + 23,5 %. Les stocks tombent à 7 mois de vente contre 8 le mois précédent et 10,2 un an plus tôt.

Le prix médian des habitations s'effrite à nouveau à 173 100.

Les ventes dans l'immobilier aux USA présente donc de plus en plus 2 visgaes :
déprime totale dans le neuf comme vu mercredi et euphorie dans l'ancien.

Le marché est en fait perturbé par des saisies immobilières toujours proches de leur sommet historique qui offre des possibilités de remise de prix très importantes avec lesquelles les constructeurs dans le neuf peuvent difficilement s'aligner.
D'autre part, le crédit d'impôt pour les primo-accédants dope encore la statistique. Une illustration valant mille mots, le graphique ci-dessous vous donnera la mesure du delta tout à fait historique existant entre les 2 :

    → 
Variation des ventes de logements neufs et des ventes de logements anciens


Le Dow Jones gagne encore 1,29 à 10 450,95 points.
Demain le marché prêtera son attention à la publication de la seconde estimation du chiffre concernant la croissance américaine qui ressortait à 3,5 % en données préliminaires fin octobre. Une progression de 2,9 % est attendu par le consensus à 14H30.



    √ Articles parus ce week-end :

            . Finance - Risque crédit : le G7 mal orienté

             . Finance - Zone euro : nouvelles divergences sur les taux

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 23/11/2009 23:46


Bonjour Gilles
J'ai lu qu'il y avait un nouveau crédit d'impôt de 6500$ pour tout nouvel acheteur.
Et là il ne s'agit pas de primo accédant. Encore une surcharge de la dette.