Bourse : acheteurs et vendeurs se neutralisent toujours

Publié le par Apprendrelabourse.org

Les opérateurs ont pris connaissance aujourd'hui de l'indicateuravancé de l'activité manufacturière dans la région de Chicago qui évolue toujours en zone de croissance à 56,1 pour ce mois de novembre contre 53,3 anticipé et après 54,2 le mois précédent.

Les nouvelles commandes arrivent à s'installer pour le 2 ème mois consécutif au-dessus de 60 à 62,8 mais la composante de l'emploi a beaucoup de mal à sortir de l'ornière à 41,9 après 3 mois passés aux alentours de 38.


Mais l'attention après un long week-end s'est principalement portée sur la réaction des bourse au Moyen-Orient et à Wall Street qui est arrivé à se maintenir à l'équilibre pour cette reprise (+ 0,35 %). Le CAC 40 termine en baisse de 1,11 % à 3 680,15 points sans augmentation des volumes ni évolution d'un point de vue graphique.



Ce début de semaine est d'autant moins lisible que, derrière l'actualité 'chaude' liée à Dubaï et à ses éventuelles conséquences objets de spéculations, le marché prend aussi en compte le début de la saison des achats de Noël qui a débuté ce week-end avec notamment les ventes de vendredi (dit "Black Friday") qui donnent un tout premier aperçu de la tendance et de l'humeur des consommateurs.

Le résultat est plutôt mitigé puisque la hausse ne s'élève qu'à + 0,5 % par rapport à l'an dernier où 2008 avait enregistré sa pire évolution en 40 ans. Chasse au rabais et augmentation des achats sur internet (+ 35 %) se résument en un panier moyen qui chute de 8 % sur un an.

√ En complément des éléments vus vendredi, la situation peut se résumer ainsi en prenant un peu de recul :


1 / pour la première fois depuis mars, les cours valident un support haussier (Rappel : la hausse repose jusqu'ici très majoritairement sur les supports et résistances issues du grand mouvement de baisse précédent tel que défini dans la dernière analyse graphique et qui représente la base de notre suivi régulier depuis 3 mois. Les 3 derniers creux n'y ont toujours pas fait exception)

2 / mais l'indécision générale se matérialise dorénavant largement dans une figure potentielle de retournement en diamant en cours de formation. Les volumes sont en réduction graduelle depuis l'entrée dans la seconde partie de cette figure.

N-B : Attention, il ne s'agit là que d'une anticipation à propos d'une figure non encore validée. Le déclencheur de la baisse se situe lors de la rupture du support haussier du diamant à partir duquel une fausse sortie est toujours possible en direction du gap comme noté sur le graphe, mais niveau en-dessous duquel le rapport de force pourrait basculer plus nettement en faveur des baissiers.

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Commenter cet article

Milou 30/11/2009 23:56


Bonjour Gilles.
Je ne l'avais pas vu ce diamant ! Je voyais une figure en 3 boudhas, avec un risque de chute sous 3660 Pts.
C'est ce qui est bien en AT, tout colle. A demain.