Apprendre et comprendre la Finance : Liquidités et dette de marge

Publié le par Gilles Caye

fotolia_se-former-90860.jpg(Copyright©apprendrelabourse.org) Nous allons voir ici un aspect purement inhérent aux marchés financiers et particulièrement aux marchés boursiers qui permet d'acheter ou de vendre des titres au-delà de sa capacité financière initiale. Cette faculté offerte sur les marchés US est reprise sous le vocable 'margin debt' ou en français 'dette de marge'. 

Cet article permet de dresser dans votre esprit un 5 ème point  générateur de liquidités en plus des 4 plus grosses sources de liquidités ou de dettes actuelles mondiales tel qu'évoqué depuis août  :

Définition de la dette de marge :  c'est le crédit ouvert par un courtier ou société de bourse face à un portefeuille boursier  et dont le bénéficiaire l'utilise  soit pour des fins personnelles soit pour acquérir d'autres titres (cas le plus fréquent) Vous disposez de 10 000 $ sous forme d'actions par exemple, vous pouvez emprunter 50 % pour vos dépenses propres ou  l'utiliser à plein pour  l'achat de 10 000 autres $ d'actions.

Comme vous pouvez le constater sur le 1er graphe, cette façon de faire ne date pas d'hier. Suivre l'évolution de la dette de marge est un indicateur très intéressant pour connaître dans quelle position se trouve les opérateurs. Sont-ils en train d'emprunter et dans un climat en général de confiance et/ou d'euphorie d'augmenter leurs engagements, auquel cas les fonds levés vont venir soutenir les cours ou bien est-on dans une phase plus difficile qui indique doutes et craintes propres à ralentir les prises de risque et donc le flux de liquidités qui viennent se déverser sur les marchés.

La lecture de la courbe ci-dessous avec celle du Dow Jones par exemple montre un lien entre les 2 avec des marchés difficiles dans les années 40 et ensuite dans les années 70. Comme le spécifie, la légende on voit clairement que depuis 1994 ceci a connu une envolée inhabituelle qui rappelle celle des années 20.

image021.JPG
Voyons maintenant quelles sont les dernières évolutions précisément avec le graphe ci-dessous :

Les choses sont encore plus claires : le volume de la dette de marge totale augmente... le marché suit, le volume baisse... le marché fait de même.

Vous pouvez reprendre le graphe du Dow Jones par exemple sur 28 ans de notre article récent à ce sujet pour comparaison. Où en sommes nous actuellement ? Disons que le 'décroché' ou pic caractéristique est présent à la manière des 2 plus grosses crises précédentes avec un rebond sur la moyenne mobile en bleu. Pour suivre cet indicateur au fil du temps, il vous suffit de cliquer sur le graphe.

margdebt.gif

Le passage sous la  ligne serait un signe fort à ne pas négliger. Quel est le sentiment des opérateurs ? Comment se comportent-t-ils ? Si vous voulez vous donner une chance de comprendre clairement quelles sont leurs actions concrètes et comment se traduisent dans les faits leurs sentiments via des décisions de resserrement ou d'expansion de leurs engagements courants, je vous engage vivement à faire un tour par cette donnée dans les semaines qui viennent.

Reprenons donc les choses en conclusion pour cerner un peu mieux ce terme 'liquidités' qui foisonne partout depuis des mois :
  1. Le subprime, c'est fini ou presque, les LBO ne sont plus ce qu'ils étaient, le carry trade "tient", les déficits US et la soif de consommation "tiennent" également.. à surveiller donc en plus désormais la dette de marge.
  2.  
  3. Les liquidités étaient abondantes et les marchés progressaient, elles se réduisent et ceux-ci plient avec...
Nous retrouverons prochainement ce terme 'liquidité' mais au singulier pour le confronter au terme 'solvabilité' et comprendre les différences et la nature de la crise actuelle 'crise de liquidité et/ou de solvabilité ?'.

Publié dans APPRENDRE LA BOURSE

Commenter cet article