CAC 40 : en équilibre précaire entre de fortes émotions

Publié le par Gilles Caye

Dans une très grande volatilité, de fortes émotions et un climat de panique tout autant à la baisse qu'à la hausse depuis le rebond  hier soir du Dow Jones de 11671 points à 12 270, se pose à nouveau la question des repères.

La Fed va-t-elle effectivement baisser à nouveau ses taux semaine prochaine de -0,50 voire - 0,75 % ? Les résultats seront-ils à la hauteur des espérances pour les sociétés ? Aurons nous encore d'autres surprises comme Société Générale qui en plus d'annoncer une dépréciation de  2 milliards € sur les subprimes aurait été la victime d'une fraude d'un trader à hauteur de 4,9 Mds € amenant la Banque de France à diligenter une enquête et fait un point presse à l'issue duquel le cours, suspendu en matinée, a repris sa cotation peu avant midi ?

Vous avez votre psychologie face aux évènements, j'ai la mienne et voici ci-dessous celle du marché sur le très court terme :

  1. * Les repères à nouveau sont constitués de gap, ces zones de cours non traitées et représentatives des émotions (ici vives) du marché.

240108-copie-2.jpg
Le marché attend sous les 4855/4885 l'ouverture de Wall Street.

Ici on ne peut pas parler de 'chasse aux gaps' comme c'était le cas avant la crise de cet été qui donnait un signal qui allait dans une seule direction -->
CAC 40 - Analyse technique : Une chasse aux gaps de quelle nature ?

Mais il apparaît théoriquement difficile au marché de pouvoir espérer rejoindre les 5015 points sans passer refermer cette faiblesse sous les cours dans la zone des 4750 points ou d'y revenir ultérieurement...
  1. . Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : les GAP en tant que résistances ou supports (Partie 1)
  2. . Apprendre et comprendre la bourse en temps réel : les gap en tant que résistances ou supports (Partie 2)

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article