Dow Jones - Analyse Technique : Encore une poussée ?

Publié le par Gilles Caye

Beaucoup de symboles se sont affrontés cette semaine sur le principal marché actions du monde:

- la perte des repères avec la crise immobilière et obligataire qui amène dorénavant des risques de faillite importants dans le secteur (Cf. Risque crédit et immobilier : trou d'air ou trou noir ?)

- l'envolée des opérations de rachat qui ont été le fait du géant du bricolage Home Depot et surtout l'introduction en bourse du fonds d'investissement Blackstone Group dont les actifs sous gestion ont été multipliés par près de 30 en 10 ans.

Des fonds de type hedge funds en difficulté d'un côté et de l'autre des fonds rachetant des entités pour permettre à une grosse société US de racheter ses propres actions soutenant le titre et un fonds s'introduisant en bourse dont la motivation principale est de venir vendre une portion des parts des dirigeants.

Attention aux symboles mais ici il y a un faisceau remarquable d'autant que Blackstone a dorénavant comme 1er actionnaire minoritaire, la Chine. Dans le cas des fonds en difficulté l'économie réelle et les défaillances sur le terrain amènent à beaucoup de crispations. Dans le cas d'Home Depot, l'opération peut difficilement être qualifiée comme étant en prise avec la réalité économique du secteur du bricolage et de la construction actuellement amenant pourtant le titre à flamber sur la nouvelle. Enfin, Blackstone ne semble pas non plus avoir besoin de présenter des perspectives particulières si ce n'est par son introduction de permettre à tout un chacun de bénéficier des effets de levier et des retours sur investissements par le rachat de sociétés ensuite revendues, choses pour lesquelles les investisseurs souhaitant s'inviter à la fête ont offert 7 fois plus de fonds que ceux proposés à la cotation, l'action prenant ensuite + 20 % lors de la première journée de cotation.

cliquer sur le graphe pour l'agrandir

L'ambiance n'est plus là sur le marché immobilier, c'est un euphémisme...la fête bât son plein sur le secteur des entreprises (ou du LBO, private équity et rachats divers...)

La poussée globale à la vue du graphe ci-dessous est clair : elle est haussière. Il est aussi clair que pour avoir un mouvement qui puisse se continuer sous cette forme...il va falloir que la consolidation ne dure pas très longtemps car le support n'est plus très loin.

Enfin, comme déjà vu concernant les supports et les résistances courbes, leur prolongement et leur positionnement n'est pas aussi aisé que pour les droites. En conséquence il est ici très difficile de définir le point d'accélération éventuelle et de retournement. Le chemin devenant étroit..il n'y aura bientôt plus que l'épaisseur du trait.

Le principe d'une analyse technique est de se restreindre à la courbe, l'ensemble des éléments et de la psychologie étant réputés ou supposés être pris en compte justement dans celle-ci. Mais il y avait besoin ici de reparler du contexte pour clore avec l'article d'hier que le combat acheteurs/vendeurs paraît ici très inégal et à la question 'symbole' : les investisseurs ont ils peur des fonds d'investissements et des effets de levier ? La réponse est a priori non seulement 'non'...mais il semble même qu'ils en redemandent.

Le marché s'emballe pour l'immobilier, puis la réalité du terrain frappe, qu'à cela ne tienne...le marché s'emballe pour d'autres supports et s'y engouffre sans en tirer la moindre leçon. L'élévation des dettes a porté l'immobilier, l'élévation des dettes portent les rachats de sociétés selon les mêmes procédés. A suivre.

J'ai pourtant une question à vous poser car je n'ai bien sûr pas toutes les réponses et 'le bon sens me gratte un peu' ici : Home depot qui voit ses résultats décliner rachète ses propres actions et les dirigeants de Blackstone dont les perspectives sont dites comme étant prometteuses s'en séparent (en partie) en bourse d'ailleurs avec 1 semaine d'avance sur le calendrier prévu ? Qu'en pensez vous ?

Mais qu'importe le fonds et les fondamentaux et toutes ces questions. Nous sommes face à une analyse technique et la hausse s'auto-réalise de plus en plus...c'est tout le sens des paraboles. Comment définir un objectif ici ? Il n'y a pas de réponse vraiment valide...quelque part lorsque la pente est verticale, le cas échéant.

Publié dans INVESTIR EN BOURSE

Commenter cet article