CAC 40 - Analyse graphique : Il manque encore quelques centimètres...

Publié le par Gilles Caye

La dernière fois avant de reprendre l'analyse de l'indice français --> CAC 40 - Analyse graphique court terme : en suspension dans les airs, nous avions au préalable abordé la position du DAX et  du  Dow  pour  comprendre l'environnement dans lequel le mouvement  s'inscrivait.
  1. Dow Jones - Analyse graphique : les 14 000 en ligne de mire
  2. Flash - DAX : Francfort à un dernier coup de rein des cîmes
Le Dow ayant refranchi ses plus hauts et le Dax étant revenu dans sa zone supérieure de cotation antérieure à la crise du crédit, l'incidence de ces 2 indices est ici a priori inférieure à ce que nous avons pû vivre dernièrement. Loin de moi l'idée de vous inviter à les laisser de côté mais jeter un oeil sur le DAX paraît pour les jours à venir un peu moins important que ces 15 derniers jours. Le Dow reste toujours bien sûr l'indice 'directeur'. Les analyses de ces 2 indices nécessitent par ailleurs peu de mise à jour.

En d'autres termes, le CAC est un peu 'seul' dans sa configuration ci-dessous et la tendance ayant été donnée, nous avons à faire à un graphe un peu plus 'autonome'.  Le CAC se traîne ... comme nous l'avons vu dans
Bilan trimestriel : actions / pétrole / or dans un même mouvement, le dollar et le blé en solo (cf. les 2 graphes sur fond noir)

La dernière fois également, avant de voir les cours en données quotidiennes (un chandelier = 1 jour de cotation), nous avions observé le mouvement en données hebdomadaires -->
CAC 40 - Analyse graphique moyen terme. En vous reportant sur le graphe présenté alors, on voit que les cours ont réussi à s'extirper à la hausse de la zone des 5750/5775. Il ne reste donc plus dorénavant que ce dernier passage à 5875 pour mettre fin graphiquement à la 'purge' de cet été :
Cliquer sur le graphe pour l'agrandir
06107-copie-1.jpg

Oui... la légende est chargée à nouveau... mais il est important de comprendre ici toute l'importance des droites obliques baissières et leur rôle en tant que point ou zone d'accélération. Celle en orange a été particulièrement importante avec une fausse sortie à la baisse en direction du gap mais une clôture à l'intérieur de la fine congestion en pointe  aura été  un des points clefs pour la suite.
De même actuellement, le passage du dernier niveau vendredi est important, toute hésitation sur toutes les résistances et supports en vert clair, foncé ou bleu n'a d'incidence véritablement négative qu'après une confirmation via une clôture 'marquée' sous la droite rouge.

On peut glisser dessus sur sa face supérieure comme un skate-board sur une rampe d'escalier sans trop de souci, pencher un peu dessous à droite/à gauche pour maintenir l'équilibre mais plus bas la figure de style risque de ne plus être la même d'autant que passent ici les 2 moyennes mobiles les plus longues.
Cliquer sur le graphe pour l'agrandir
06107-bis-copie-1.jpg
Ci-dessus, avec les cours 'à nu' on voit nettement le gap ou trou de cotation béant suite à la décision de la Fed du 18 septembre ainsi (avec le RSI, indicateur technique sous la courbe) que nous sommes entrés en zone de sur-achat. Bon Week-end

Publié dans TRADER - TRADING

Commenter cet article