Actualité - Bourse - Finance : Et maintenant ?

Publié le par Gilles Caye

L'élection américaine s'achève sur une victoire large des Démocrates qui remportent donc le Congrès puisque majoritaires au Sénat et à la Chambre des Représentants. Première décision symbolique : la démission du Secrétaire d'Etat à la Défense à l'issue de laquelle les spéculations de planning de retrait d'Irak vont bon train.

La Bourse s'accomode de ce résultat car, hors des doutes liés à une éventuelle contestation sur les suffrages qui n'ont maintenant plus lieu, nul ne songe pour l'heure à de gros changements dans la politique qui sera menée d'un point de vue économique.

Les bourses sont cependant toujours dans une certaine expectative avec des scores toujours étroits mais proches des plus hauts ou matérialisant des records comme à Paris ce jour qui culmine à un nouveau plus haut de 5 ans juste sous les 5450 en hausse de 0,21 %.

La déception du jour est à mettre sur le compte de l'indice de confiance du consommateur aux USA (publié par l'Université du Michigan) qui est ressorti à 92,3 pour ce mois contre 93,5 attendu et en baisse par rapport au 93,6 du mois dernier.

Société Générale a fait paraître des résultats supérieurs aux attentes pour le troisième trimestre, de même que CISCO soutenant les valeurs technologiques.

Les volumes étaient plus fournis aujourd'hui à Paris et les indices de New York à Amsterdam sont toujours dans leurs couloirs ascendants depuis juin-juillet. La sortie de route du CAC 40 initiée le 27 octobre dernier est ce soir complètement comblée. A 3 reprises depuis les plus bas rencontrés au printemps lors de la correction, la tendance haussière a connu une consolidation comblée à chaque fois en une dizaine de jours. C'est reparti pour 4 à 8 semaines de hausse puis 10 jours de ralentissement ?

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article