La bourse de Paris au-dessus de 3710

Publié le par Apprendrelabourse.org

 Le CAC 40 progresse de 1,22 % grâce à la diminution des nouvelles demandes de chômage aux USA la semaine dernière. 451 000 nouvelles demandes ont été reportées contre 478 000 la semaine antérieure et contre 470 000 attendu.

La moyenne mobile se renverse à la baisse et cette donnée revient dans son coeur de tendance neutre qui montre comme le taux de chômage de vendredi dernier la grande difficulté de l'économie à revenir à la normale tout autant que l'indécision de la période actuelle.

 

claims.jpg

 Sur un plan historique, nous sommes depuis le début de ce suivi statistique à la fin des années 60 toujours sur les niveaux les plus élevés enregistrés lors des récessions des années 70 et 80.

continuing-claims.jpg

 A très court terme, la sensibilité du marché à ce type de données est confirmée comme le mois dernier alors qu'elles sont habituellement reléguées un peu plus au second plan habituellement

Les vélléités haussières se confirment donc avec une clôture à 3722,15 points qui comble et invalide le gap du 11 août dernier alors que le marché envoyait le mois dernier précisément sur cette publication un avertissement baissier (→ Assez forte réactivité aux chiffres de l'emploi hebdo )

CAC-40-090910.png

 

√ A titre de complément d'information sur le chômage US qui soulève un très grand nombre de questionnements et pour ceux à la recherche de relation de long terme avec la bourse, l'une des plus étonnantes corrélations se trouve entre la variation sur 12 mois du taux de participation de la tranche d'âge des 55-64 ans au sein de la population active (échelle de gauche ci-dessous) avec la même variation de l'indice large S&P500 (corrélation inverse)

 

Colin-Gardiner--SFFed.png

Publié dans ACTUALITES BOURSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lelievremilou 10/09/2010 15:16



 


Bonjour Gilles.


Paraît il que les données concernant le chômage seraient erronnées :
http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=1dc6a8d03bb170c688a59c30f4fabc68

 


"C'est un jour de fête, les marchés sont donc assez calmes", a commenté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management.


La place new-yorkaise "a bénéficié d'un coup de pouce avec la baisse des inscriptions au chômage, mais ces chiffres sont un peu douteux: neuf Etats n'ont pas fourni leurs chiffres, on pourrait
donc avoir une révision", a-t-il expliqué.



Gilles Caye 10/09/2010 15:42



Bonjour,


Oui, j'ai vu ça. ça reste une stat hebdo...